Pour qu’on n’oublie pas, jamais…

Pour qu’on n’oublie pas, jamais… ces « kamikazes » de l’immigration clandestine et tous ces êtres humains indignement taxés de « migrants », morts ou disparus sur les routes de l’enfer.

L’humanisme et le réveil des consciences sont-ils encore en vogue ? Merci Kataland, notre bienveillante Communauté Internationale…

Yaguine et Fodé

Yaguine et Fodé, l’histoire de deux adolescents guinéens de 14 ans trouvés morts de froid le 2 août 1999 dans le train d’atterrissage d’un avion de la Sabena.

> Texte intégral de la lettre


Migration, coup de gueule de Fatou Diome, écrivaine et conférencière

Profession : passeurs